27 juillet 2006

"Y'a quelque chose qui va pas"

Ce devait être la tournée la plus mythique qui soit: Petticoat sur la route en Transporter Wolkswagen orangé pétant, spécialement acheté en Allemagne quelques mois auparavant. Hélas on a finalement quitté Arcueil avec la R21 des parents de Julien, et la Fiat uno de ceux de Stéphane. Tu parles d'un look rock'n'roll... Tout ça pour des questions d'assurance. On a néanmoins su dépasser les symboles et fait un tabac dans bon nombre de rues piétonnes, notamment pendant le festival des arts dans la rue à Morlaix. Sans micro on... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2006

Le groupe qui n'avait jamais su comment s'enregistrer

Benny Malapa était l'archétype du producteur. Pour le coup il n'était qu'éditeur, c'est-à-dire qu'il nous proposait de tout faire pour nous trouver des maisons de disque en contrepartie il signait nos chansons et pouvait espérer toucher le pactole sur nos ventes futures éventuelles. On avait un peu peur de l'arnaque mais quand on a vu qu'avant même de signer un contrat il allait nous payer trois jours d'enregistrement d'une maquette on s'est dit qu'il croyait vraiment en nous. Je me souviens que Julien a dit très vite: "Il... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 09:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 juillet 2006

Un recoin pisseux où traînait un producteur

La première fois qu'on s'est aventuré à jouer en acoustique dans l'espace public, on a cherché l'endroit le plus isolé possible. On a crapahuté un bon moment dans les fougères bretonnes avant de se hisser tout en haut de la pointe de Primel près de Plougasnou. Quelques touristes baudauds sont venus au bout d'un moment pointer le bout d'une oreille, et dire "bravo". A l'époque il n'en fallait pas plus pour nous porter aux nues. "Vite un tube!", qu'on se chuchotait tout excités. Un an plus tard, été 1994, donc, un... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2006

Débuts sur scène et sur Seine

La belle vie... Après les répettes on allait boire un coup au bar du coin qui s'appelait "Le Paradis" et qui est vite devenu notre QG. On passait notre temps ensemble, même si on était tous étudiant. Petticoat n'a pas été à l'origine d'une bande de potes qui existait avant lui et que j'ai intégrée début 92. Mais le groupe est vite devenu le centre de nos préoccupations. Nous étions quatre. Comme les Beatles. (Et nous avons aussi duré 10 ans). Moi qui avait toujours fantasmé sur le mythe du groupe de rock, j'étais servi.... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 10:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juillet 2006

L'avènement du groupe Petticoat (1991-1993)

J'avais d'abord été sorti de ma chambre par mon frère qui m'invita à entrer dans son groupe, fondé avec le voisin du dessus harmoniciste. J'y fis mes preuves. Et puis il y eut donc cette sorte d'audition, un certain mois de novembre 1991. Christophe le batteur de circonstance et Julien et sa guitare folk m'attendaient en bas de l'immeuble. J'avais descendu ma télécaster et mon ampli montarbo, et nous partîmes à pied (personne n'avait encore son permis) dans le froid à l'assaut des rues arcueillaises. Objectif: le manoir de Stéphane,... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2006

Ma trilogie cathartique (1991-1995)

En fait, pendant les trois années de lycée je n'ai pas beaucoup de souvenir de mes productions. J'ai cherché je crois à améliorer un peu mon jeu de guitare, et à enregistrer quelques chansons mais je n'ai pas eu à proprement parler de projet d'album. En moi s'opérait la maturation qui m'a permis de passer de l'enfant-souchon au jeune adulte-sonic youth. Mon bac en poche (1991) je réalisai une maquette assez aboutie, qui jouait beaucoup sur les nuances de la guitare électrique et les arrangements. Il y avait là le germe de ce qui... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juillet 2006

L'apparition du 4 pistes

Après la guitare, l'achât d'un quatre pistes à cassette a été ma deuxième révolution artistique. Je crois que c'est l'objet technique que j'ai le plus idolatré. Je devenais ainsi musicien, producteur et ingénieur du son. C'était en 1987 je crois. J'ai entamé là mon processus solitaire de composition et d'enregistrement, en parallèle avec mon frère qui enregistrait de son côté. A l'époque je chantais soit en yaourt soit en Français. La première cassette aboutie ressemblait à un mélange Souchon-Téléphone. Les thèmes abordés retraçaient... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2006

Les années Presqu'île (1983-86)

Dans le genre épanchement artistique débridé, mon premier groupe fut un excellent tremplin. Nous étions en vacances en Bretagne entre cousins quand on a décidé un jour de retourner nos seaux et de taper dessus avec les pelles, tout en vociférant ce qui nous passait par la tête. Le tube de l'époque disait: "Quand on va se coucher/ Les mères nous font chier/ Quand on va se coucher/ On fout l'bordel complet". J'ai tellement aimé l'idée du groupe qu'avec deux autres on a décidé de poursuivre "l'aventure". On s'est... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2006

La césure

Je devais avoir six ans quand Olivier m'a enregistré pour la première fois. Il faisait passer un instrumental de Julien Clerc et je chantais par dessus des paroles à moi. Ca s'appelait "Périphérique bouchonné", des paroles inspirées par les trajets du dimanche chez les grands parents de la banlieue sud à la banlieu ouest: "Le périphérique est bouché/ Pourtant il n'y a pas d'bouteille de champagne/..." De mon côté je créais en permanence de faux disques en temps réel, dont je faisais les instruments à la bouche,... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2006

XTC, mon premier groupe à moi

J'ai d'abord choisi mon premier disque: Supertramp ("Crime of the century"), j'étais allé à la fnac avec ma grand-mère. Et un jour, je devais avoir dix ans, on m'a autorisé à prendre le RER tout seul pour aller à la fnac. Et là j'ai acheté un album d'XTC. Même si c'est mon grand frère qui me l'a fait découvrir, ce groupe est devenu mon premier vrai groupe à moi. C'est la première fois que j'ai "volé de mes propres ailes" en matière de goût musicaux, car Olivier n'aimait qu'un album d'XTC. Ca a été dur de les... [Lire la suite]
Posté par le vaillant à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]